Randonnées sur l’Altenberg

Accueil » La Vancelle » Randonnées sur l’Altenberg

Niché à flanc de montagne au coeur d’une vaste forêt domaniale, le village de La Vancelle est propice aux balades en nature. Depuis notre gîte de groupe, vous pourrez facilement partir en randonnée vers les points remarquables du massif de l’Altenberg.

Parmi ceux-ci, d’est en ouest :

Le château du Frankenbourg – alt. 703 m

Cette ruine médiévale occupe le sommet du Schlossberg. Elle surplombe le confluent des vallées de Villé et de Ste-Marie-aux-Mines. Le site offre de beaux points de vue sur la plaine d’Alsace, l’avant-vallée de Villé et le Val d’Argent.

La première mention du château a lieu au XIIe siècle. Attaché au Comte-Ban qui regroupe les villages sud du Val de Villé, il devient propriété de l’évêque de Strasbourg au XIVe siècle. Il passe ensuite dans les mains des Chanoines du Grand Chapitre du XVe siècle jusqu’à la Révolution. C’est au XVIe siècle qu’un incendie provoqué par la foudre le détruit.

Le mur païen qui se trouve en contrebas atteste d’une occupation plus ancienne. Des chantiers de fouilles ont régulièrement lieu pour étudier cette période encore mal connue.

Le rocher du Coucou – alt. 855 m

On reconnaît facilement de très loin son sommet. Surplombant le château du Frankenbourg, il porte un relais hertzien.

Formé de roches en grès rose et poudingue, il offre lui aussi de belles vues sur la plaine, le château et les deux vallées.

La roche des Fées – alt. 777 m

Selon la légende, des fées auraient empilé ces rochers aux formes majestueuses. Elles voulaient faire un pont jusqu’au massif du Taennchel.

La tradition veut encore que les femmes qui ne pouvaient enfanter fréquentaient le site.

Le rocher de la Salière – alt. 660 m

Il doit son nom à sa forme reconnaissable avec une assise beaucoup plus étroite que son sommet.

Un terrasse avoisinante offre une belle vue sur le massif de l’Ungersberg

Le rocher du Chalmont – alt. 703 m

Rebaptisé Karlsberg pendant les périodes allemandes, l’origine de son nom pourrait être liée à Charlemagne, pour qui le moine Fulrade a fondé le prieuré de Lièpvre. Mais une autre source le rapprocherait du patois vosgien Chânemont, qui indique la présence de chênes. Les habitants de Lièpvre y amenaient d’ailleurs leurs porcs au XVe siècle, moyennant un droit de “glandée”.

Il sépare La Vancelle de la vallée de Rombach-le-Franc. Sa terrasse offre une vue imprenable sur le Val d’Argent, le massif du Taennchel au sud et le Haut-Koenigsbourg au Sud-Est.

Le col de Fouchy – alt. 608 m

Point de passage entre les vallées de la Lièpvrette et du Val de Villé, le col est connu pour son utilisation par les courses automobiles.

Des rallyes l’ont emprunté de 1958 à 1970. La grande époque des courses de côtes a occupé la période 1976-1997. D’autres rallyes l’ont également emprunté à partir de 1979 dont le rallye Alsace-Vosges dans les années 2000.

Il a également vu le passage du Tour de France, en particulier pour la dernière victoire d’étape de Laurent Jalabert le 14 juillet 2001 à Colmar.

Circuit au choix

Les bons marcheurs peuvent bien sûr, également choisir un circuit reliant plusieurs de ces points pour une plus longue randonnée à partir de notre gîte de groupe de La Vancelle.